Le Shirodhara

Véritable rééquilibrant du système nerveux

Origine et principe

Le mot Shirodhara vient du sanskrit shiro (tête) et dhara (flux). Ce soin consiste à verser un filet de liquide chaud sur le crâne avec des mouvements lents et réguliers, générant une expérience sensorielle incomparable.

Habituellement, le liquide utilisé est de l'huile, mais il peut parfois s'agir de lait ou d'eau.

Personnellement,  j'utilise un macérat huileux à base de Brahmi, plante ayurvédique réputée pour améliorer la mémoire et réduire l'anxiété et l'agitation mentale.

 

Traditionnellement, le Shirodhara est un soin majeur utilisé en Ayurveda pour traiter des pathologies diverses comme l'insomnie, la perte de mémoire, les acouphènes, les rhinites, le psoriasis et bien d'autres encore. Mais même pour un sujet sain, ce soin est puissamment relaxant et agit en profondeur sur le système nerveux, réduisant tous les états de stress.

 


Un peu de théorie :

Le Shirodhara agit principalement sur le Dosha Vata, responsable de tous les mouvements de l'organisme, grossiers et subtils. L'un des principes de l'Ayurveda est que "le même augmente le même, et les opposés s'équilibrent". Vata est froid, léger et sec. L'application d'huile chaude ramène donc au calme un Vata trop agité, et sur la tête l'action sur le mental sera prédominante.

 

Extrait de la Caraka Samhita (traité d'Ayurveda) ch.VII (8a) au sujet de Vata :

Quand il n'est pas excité, le Vent, soutien de ce qui maintient la trame, (...) permet les mouvements en haut et en bas, retient ou conduit le mental, rend actifs tous les organes des sens, (...) il est la base matériel du contact et du son, l'origine de l'ouïe et du toucher, la source de la joie et de l'énergie, l'attiseur du feu digestif, il dessèche les Doshas, expulse les impuretés, perce les canaux grossiers et subtils, façonne les embryons et devient la cause du maintient de la longévité.



Pour être efficace, le Shirodhara doit être réalisé en cure de 4 à 6 soins espacés de 1 à 4 semaines selon le cas.